Pont Champlain

rodrigo05banner

Nous reconnaissons la légitimité des revendications de la coalition concernant le pont Champlain.


COMMUNIQUÉ

BROSSARD, le 25 mars 2011

Nous reconnaissons la légitimité des revendications de la coalition concernant le pont Champlain. C'est pour cette raison qu'en seulement cinq années au pouvoir, le gouvernement Harper a déjà agi en investissant près de 380 M$ pour garantir la sûreté et la sécurité de cette infrastructure essentielle à l'économie de la région. Durant leurs 13 années au pouvoir, les Libéraux ont négligé son entretien. L'état de santé du pont Champlain est donc tributaire de leur négligence pendant toutes ces années.

Toutefois, nous désirons rappeler à la population que le pont Champlain est sécuritaire et qu'il le sera encore pour la prochaine décennie. Les deux niveaux de gouvernement ont été sans équivoque à ce sujet : il n'y aura jamais de compromis en ce qui concerne la sécurité de tous ceux qui l'empruntent au quotidien.

L'ÉCONOMIE EST AU CŒUR DES PRÉOCCUPATIONS DE TOUTES LES CANDIDATES ET DES CANDIDATS CONSERVATEURS DE LA RIVE-SUD

Nous sommes tous sensibles et conscients que ce pont est le plus achalandé au Canada. Il est une voie d'accès importante pour les camionneurs qui se déplacent à destination ou en provenance des États-Unis. Nous savons qu'il y transite environ 20 milliards de dollars de marchandise vers les É-U ou vers les autres provinces chaque année. Nous sommes également conscients qu'il y circule près de 60 millions de véhicules annuellement et environ 40 000 usagés du transport en commun quotidiennement.

Nous savons que ce corridor routier soutient la compétitivité à long terme de l'économie du Québec. De plus, en investissant près de 380 millions de dollars, le gouvernement de Stephen Harper va créer des milliers d'emplois dans la région de Montréal. Ces importants investissements soutiendront l'économie montréalaise pour les années à venir.

Nous voulons aussi rappeler à la population que c'est le premier ministre Harper lui-même qui a fait, en 2007, l'annonce d'un investissement de 1 milliard de dollars pour compléter le prolongement de l'autoroute 30, ce qui contribuera à décongestionner ce pont.

C'est également lui qui a mis en place l'annonce de crédits d'impôts aux usagers du transport en commun.

L'ÉTUDE DE PRÉFAISABILITÉ

Les deux niveaux de gouvernements ont commandé, conjointement, une étude de préfaisabilité sur l'avenir du pont Champlain. Elle sera complétée au début du mois d'avril. Cette étude, dont le Québec assume environ 40 % des frais, sera d'abord adoptée au conseil d'administration de la Société des ponts fédéraux, puis elle sera ensuite remise au gouvernement fédéral ainsi que celui du Québec.

Quelles seront les alternatives ? Quand elle sera déposée, le gouvernement fédéral examinera ses recommandations et envisagera toutes les options présentées, y compris le remplacement du pont Champlain. La décision concernant le choix du modèle de transport en commun relèvera du gouvernement du Québec.

MOBILISATION DES PRINCIPAUX ACTEURS DE LA RIVE-SUD

Nous nous réjouissons de cette mobilisation inédite ! Pour une fois, tous les acteurs partagent un même ENJEU !

«Sécurité et vitalité économique»

Nous invitons tous les acteurs de cette mobilisation ainsi que la population à exploiter le présent momentum pour construire et affirmer le développement d'une identité et d'une solidarité Rive-Sud qui l'amènerait à son plein développement économique et plein épanouissement.

Ainsi, nous invitons également tous les citoyens et tous les acteurs à choisir judicieusement, le 2 mai prochain, quelle équipe politique est la mieux placée et la plus compétente pour mener à terme concrètement tous les enjeux négligés ou bloqués depuis déjà trop longtemps.

Qui de mieux que les candidates et les candidats conservateurs de la Rive-Sud pour défendre à Ottawa ces revendications légitimes de la coalition de la Rive-Sud au sein du prochain gouvernement conservateur?

Maurice Brossard, Brossard – La Prairie

Nicole Charbonneau – Barron, Saint-Bruno / Saint-Hubert

Quais Hamidi, Saint-Lambert

Richard Bélisle, Longueuil – Pierre-Boucher

Rodrigo Alfaro, Verchère – Les Patriotes

Nathalie Drolet – Ferland, Chambly – Borduas

André Turcot, Châteauguay – Saint-Constant

Pierre Lafontaine, Jeanne-Leber

Rodrigo Alfaro

M. Rodrigo Alfaro habite depuis 2002 à la ville de Ste-Julie dans la circonscription de Verchères-Les Patriotes, après avoir acheté sa première maison unifamiliale. Toute sa famille est enracinée dans cette merveilleuse région en face du Mont St-Bruno et qui longue notre fleuve St-Laurent.

Depuis 1998, il travaille dans le domaine de l’aéronautique, notamment chez Bombardier Aéronautique et présentement chez Pratt & Whitney Canada situé à Longueuil, il a occupé différent postes de gestion dans la qualité, l’amélioration continue et la gestion des projets.

Il n’hésite pas à se repousser les manches pour faire progresser ses dossiers. Il est considéré comme un fonceur qui sait développer ses idées et les implanter avec succès. Le travail en équipe, sa vision stratégique, et son leadership représentent ses forces. Il a fait ses études techniques à l’École Nationale d’Aéronautique et universitaires à l’École Polytechnique de Montréal.

En plus de son travail, il s’investit pour le bien être de la communauté, il travail bénévolement au sein d’organismes communautaires d’aide aux jeunes et aux familles à Montréal.

Sa plus grande valeur est la famille, il est marié depuis 1996 et il est le père de trois merveilleux enfants : Jacob de 11 ans, Paulina de 9 ans et Rachel de 6 ans.

Lors de la dernière élection en 2008, il a été candidat Conservateur à Montréal et depuis 2010, il est devenu candidat Conservateur dans sa circonscription. Il a accepté le défi de se lancer sur la scène politique avec le seul but de défendre les intérêts de sa région à Ottawa.

Aujourd’hui lors de cette élection, il souhaite la confiance de ses concitoyens pour s’assoir autour de la table de décideurs, dans le but d’instaurer une vision de croissance économique et de sécurité familiale pour sa région.